Xylitol ou stévia

Choisir du xylitol plutôt que l'extrait de stéviaC’est une plante de la famille des Asteraceae regroupant près de 200 espèces d’herbes aromatiques. Certaines espèces sont connues pour être des édulcorants naturels.

La Stevia rebaudiana est utilisée comme édulcorant en Amérique du Sud par le peuple des Guarani. Ils nommèrent la stevia l’herbe sucrée. En tant qu’édulcorant, c’est un extrait de stévia qui est employé. Le rébaudioside A (molécule sucrante de la Stevia) possède un pouvoir sucrant très important (on parle de 100 au minimum). Bien évidemment, ce fort pouvoir sucrant rend donc l’extrait de stevia très difficile à utiliser comparé au xylitol naturel de bouleau dont le pouvoir sucrant de 1 permet de l’utiliser comme réel substitut du sucre blanc.

L’extrait de stevia est en revanche reconnu pour ne pas engendrer de pics glycémiques tout comme le sucre de bouleau. La stévia peut donc, comme le xylitol, s’intégrer dans un régime alimentaire spécifique du diabète et des hypoglycémies. A l’inverse du xylitol, des consommateurs de l’extrait de stevia ont remarqué que cet édulcorant apportait un arrière goût aux aliments.

La commercialisation et le déploiement tardifs de la stévia peuvent s’expliquer par le fait que les populations d’Amérique du Sud pensent que cette plante favoriserait l’avortement. A cause de ces présomptions, les USA ont interdit jusqu’en 1990 sa commercialisation. Depuis, des études menées n’ont pas pu prouver que la stévia augmentait le risque d’avortement.

La stévia est autorisée en France depuis septembre 2009. Il existe cependant une DJA (dose journalière admissible) portée à  4 mg / kg de poids corporel. Cette norme est fixée par l’EFSA (autorité européenne de sécurité des aliments) par des recommandations faites par un comité d’expert de l’OMS (Organisation Mondiale de la Santé).

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Catégories

Commentaires récents

Pages