Xylitol et mauvaise haleine (halitose)

La mauvaise haleine ou halitose est un problème aux facteurs multiples. En premier lieu, l’hygiène bucco-dentaire est primordiale pour limiter la mauvaise haleine. Le brossage des dents régulier permet de limiter l’apparition de la plaque dentaire. Au niveau de cette plaque, on retrouve des bactéries qui, si elles se développent, peuvent produire des molécules malodorantes comme des amines ou des composés sulfurés.

La mauvaise haleine peut également être due à des inflammations au niveau des gencives ou des infections dans les tissus buccaux. Les caries et des infections des racines des dents peuvent également entraîner la mauvaise haleine. Enfin, le caseum au niveau des amygdales peut aussi être responsable de l’halitose.

Et le xylitol dans tout ça ?

Pour limiter la mauvaise haleine le xylitol peut être d’un grand secours. Quand vous ne pouvez pas vous brosser les dents après un repas, nous vous conseillons de mâcher du chewing gum au xylitol. En effet, grâce aux chewing gum, vous exercez une action mécanique sur les dents et vous limiter la plaque dentaire et la prolifération bactérienne à l’intérieur de cette même plaque. Mâcher du chewing gum au xylitol entraîne une production de salive importante. La salive contient un agent antibactérien (lysosyme) qui va limiter le développement des bactéries responsables de la mauvaise haleine.

D’autre part, le xylitol en poudre (le sucre naturel de bouleau) est reconnu pour limiter l’apparition des caries et d’en stopper la progression, de ce fait vous limitez les chances de développer l’halitose.

Si vous souffrez de mauvaise haleine, le xylitol peut être une aide précieuse sans pour autant agir sur toutes les causes de l’halitose. Le xylitol naturel de bouleau ne peut en revanche pas remplacer une visite chez votre dentiste qui sera à même de détecter une carie ou une dégénérescence des racines.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Catégories

Commentaires récents

Pages